Atelier 2016

Infonuagique (cloud computing) et données massives (big data), vous connaissez?

Les technologies prennent une place de plus en plus grandissante dans notre vie quotidienne et de nouveaux mots s’ajoutent à votre notre vocabulaire. Mais qu’en est-il réellementQue signifient-ils vraiment? Quelle est  la portée de ces tendances lourdes de l’utilisation des technologies numériques pour vous qui conseillez les chercheurs, administrez leurs fonds de recherche, participez à la mise en place des infrastructures de recherche et assurez le respect de la propriété intellectuelle ou des règles éthiques? Notre atelier du 26 avril vous a éclairé sur les défis de l’administration des données numériques en recherche.

L'atelier 2016 de l'ADARUQ se tenait à Québec, au Centre d'études nordiques de l'Université Laval et portait sur "L’administration des données numériques en recherche: perspectives sur les données massives et l’infonuagique". Il avait lieu le mardi 26 avril 2016 de 10h à 15h30 au Pavillon Gene-H.-Kruger (GHK) 2425, rue de la Terrasse, Université Laval Québec, salle : GHK 2320-2330.

La période d'inscription est maintenant terminée.

Voici le programme détaillé (brochure PDF):

9h30-10h00 Accueil

10h-11h Les données massives (big data): qu'est-ce que c'est, qu'en fait-on et en quoi leur traitement change-t-il la donne?
Francois Laviolette, Professeur agrégé, Département d'informatique et de génie logiciel, Université Laval

Les données massives et leur traitement ouvrent la porte à une nouvelle série d’opportunités touchant une foule de domaines : santé, alimentation, ingénierie, etc. L'apprentissage machine (machine learning), appliqué à ces données massives, donne accès à un autre niveau d'analyse et permet leur exploitation, de même que la mise en relation d’éléments qui ne pouvaient antérieurement pas l’être. Ces principes seront présentés, de même que des exemples d’applications concrètes.

11h-12h L’infonuagique
Guillaume Moutier, Directeur du Bureau d’Architecture TI, Direction des technologies de l'information (DTI) de l’Université Laval

L’Infonuagique (ou le Cloud Computing) est une réalité que les organisations tant publiques que privées ne peuvent plus ignorer. Elle offre des opportunités fantastiques de gains en agilité, en gestion des technologies de l’information, en simplification des opérations et des services. Mais l’infonuagique présente également des défis non seulement technologiques, mais aussi d’approvisionnement, de gestion de contrats ou d’organisation du travail. Cette présentation permettra de faire un tour d’horizon de ce qu’est l’infonuagique et comment en tirer parti en évitant ses écueils.

12h-13h15 Lunch servi sur place et réseautage

13h15-14h15 Se perdre dans les nuages : Les risques de l’infonuagique pour les chercheurs
Nicolas W. Vermeys, Professeur agrégé, Faculté de droit, Université de Montréal

Le recours à l’infonuagique (en anglais « cloud computing ») pour héberger des données scientifiques soulève un certain nombre de questions juridiques : protection des renseignements personnels et confidentiels, partage des ressources, localisation et circulation des données etc. Cette conférence vise à informer les administrateurs de recherche sur ces considérations juridiques afin de les aider à mieux accompagner les chercheurs qui utilisent ou qui souhaitent utiliser l’infonuagique pour leur recherche.

14h15-14h30 Conclusion

14h30-14h45 Présentation du Centre d’études nordiques (CEN)
Christine Barnard, coordonnatrice scientifique, CEN

Le Centre d’études nordiques (CEN), fondé en 1961, est un centre d’excellence interuniversitaire en recherche sur les environnements nordiques. Ce regroupement stratégique rassemble des membres provenant principalement de l’Université Laval, de l’Université du Québec à Rimouski et de l’INRS Centre Eau, Terre et Environnement, ainsi que de plusieurs universités et collèges du Québec. En partenariat avec les milieux scientifiques, gouvernementaux, autochtones et industriels à l’échelle nationale et internationale, le CEN génère des connaissances fondamentales et appliquées en vue de développer le savoir-faire adapté aux régions nordiques et de proposer des stratégies d’adaptation aux impacts des changements en milieu froid.

14h45-15h20 Visite de trois laboratoires du CEN
• Laboratoire de dendrochronologie, responsable Ann Delwaide
• Laboratoire de paléoécologie terrestre, palynologie et anthracologie, responsable Myosotis Bourgon-Desroches
• Laboratoire de radiochronologie, responsable Guillaume Labrecque

15h20 Fin de la journée

 

Politique d'annulation

Il est possible d'annuler une inscription sans frais jusqu'au 15 avril inclusivement. Le coût d’annulation sera de 25$ du 16 au 22 avril. Le coût complet sera exigible (retrait du crédit de 50$ aux membres ou prix complet de 70$ pour les non-membres) à partir du 23 avril. Notez que l’inscription est transférable en tout temps entre membres ADARUQ d’une même institution ou organisation. Pour annulation, contacter general@adaruq.org dès que possible, puisque la date de réception du message sera la référence.